» Actualités »  Inclusion des mineurs de 12-17 ans dans les phases précoces de recherche
 
Actualités

 

Inclusion des mineurs de 12-17 ans dans les phases précoces de recherche
Avis du CERPed du 2 mai 2018

 

Quand il existe une pathologie équivalente chez les adultes et les enfants, la règle de base est d’attendre l’obtention des premiers résultats des recherches chez l’adulte en termes de pharmacocinétique, de tolérance voire d’efficacité pour débuter une recherche chez un mineur. Dans certaines circonstances, elle est remise en cause par des équipes de chercheurs pédiatres qui souhaiteraient pouvoir inclure des adolescents de 12 à 17 ans concomitamment aux adultes dans des protocoles de recherche « mixtes ».

Le CERPed a été saisi de cette question et a entendu les arguments des cliniciens-chercheurs. Il émet un avis sur une évolution législative et réglementaire nécessaire pour favoriser l’inclusion de mineurs de 12-17 ans lors de phases I/II dans le même temps que des personnes majeures, tout en respectant le principe de protection particulière de cette population vulnérable par un encadrement strict de cette procédure.

Voir l’avis ci-joint.

 
 
Publié le jeudi 3 mai 2018

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter
  Mis à jour le jeudi 3 mai 2018